Jeux

Découverte d’Agricola Famille (Funforge)

Il y a quelques mois, Funforge m’avait transmis Agricola, et vous pouvez (re)lire mon article à ce sujet par ici. Désormais, le jeu se dote d’une version Agricola Famille que j’ai testée… en famille (et évidemment encore une fois envoyée par Funforge) ! L’auteur est toujours le même, il s’agit du légendaire Uwe Rosengerg.

D’ailleurs si vous n’avez pas lu mon article spécial confinement en famille, je vous recommande d’y jeter un oeil par ici.

Comme d’habitude on commence avec une vidéo présentation du jeu. Attention, cette vidéo a plus de 4 ans et ne reflète pas exactement la version actuelle (surtout du point de vue design de certains éléments et du livret de règles).

Agricola Famille se distingue d’Agricola classique sur divers points :

  • Il n’y a pas de cartes d’aménagements mineurs et savoir-faire.
  • Les cartes d’aménagements majeurs sont transformés en divers aménagements à acheter hors du plateau ou sur le plateau en fonction des tours.
  • Il n’ y a pas de plateau individuel.
  • Il n’y a pas de maison en pierre, on s’arrête à l’argile.
  • Le système de pâturages est différent, vous n’avez plus de barrière individuelle pour construire l’agencement de votre choix, vous achetez désormais des formats pré-établis.
  • Toutes les actions des 14 tours sont visibles dès le départ dans cette version famille. Dans la version standard, on ne sait pas exactement quand certaines actions seront débloquées et ça change grandement notre façon de jouer.
  • Les étables doublent la capacité des pâturages.

Et globalement, cela me semble être les seules différences à noter. Concrètement, quels changements de gameplay cela apporte ?

Avec l’absence des 14 cartes distribuées à chaque joueur au départ, tout le monde a juste à se focaliser sur les éléments présents sur le plateau et visibles de tous. Les cartes de la version standard sont très cools mais on passe un temps fou à toutes les lire, les retenir et savoir lesquelles utiliser, mais derrière elles apportent énormément de gameplay.

On retrouve toujours une armée de jetons en bois pour les différentes ressources qui sont l’essence du jeu et qui sont hyper qualitatifs.

Je regrette que les cases action du plateau aient perdu leurs intitulés et explications textuelles et ne soient constitués que d’iconographies. Elles sont techniquement facilement compréhensibles mais je pense que ça aurait été sympa de garder les noms d’actions : semence, naissance désirée/non désirée, labourage, céréales…

Avec l’ensemble des actions des 14 tours déjà visibles au début de la partie, on a une vision beaucoup plus facile des éléments qui arriveront prochainement pour préparer notre jeu.

Du côté des pâturages, dans la version standard, on doit former ceux-ci avec l’achat de barrières. Ici on achète des tuiles de différents formats pour rentrer des quantités variables d’animaux et c’est plutôt pas mal ma foi.

Etant donné que nous n’avons pas de plateau de ferme individuel par joueur, nos fermes peuvent désormais avoir une taille illimitée de pièces, paturages et champs donc on se pose moins la question de la gestion des emplacements.

Très clairement, tout ce qui sort de cette version est qu’elle rend le jeu Agricola beaucoup plus accessible et en ce sens, le jeu remplit pleinement sa mission.

Le décompte des points à la fin est assez simple : à peu près tout rapporte des points à part la maison en bois, les repas et les céréales hors des champs.

Quelques rappels utiles pour les nouveaux joueurs sur divers points de règles :

  • La reproduction des animaux est réalisée à la toute fin de la récolte (et uniquement à ce moment-là) après que les champs aient été récoltés et que les fermiers aient été nourris sous réserve d’avoir au moins deux animaux de la même espèce et la capacité de les accueillir dans la ferme (pâturage, maison, étable).
  • La semence permet de semer jusqu’à 3 champs d’un coup sous réserve que vous ayez 3 champs labourés et 3 céréales dans votre réserve.
  • A partir du moment où vous avez un four, tous les animaux que vous ne pouvez pas accueillir dans votre maison à partir d’une case action du plateau peuvent être immédiatement convertis en nourriture. Sauf erreur de ma part, vous ne POUVEZ PAS convertir en nourriture un animal issu de la reproduction immédiatement après sa naissance si vous n’aviez pas la place de l’accueillir au préalable (voir paragraphe juste au-dessus).
  • Vous pouvez faire vos conversions de nourriture à tout moment dès lors que vous avez un four.
  • Une céréale dans votre réserve = 1 repas si vous en avez besoin
  • Il faut se rappeler que le jeu est un jeu de gestion de ressources et bien prêter attention aux récoltes qui approchent pour prévoir suffisamment de nourritures pour les fermiers, sinon la mendicité vous sera très punitive.
  • Les actions d’aménagements que vous achetez sur le plateau en cases 7,9, 10, 11 et 14 présentent une conversion de ressources en repas très intéressante à n’utiliser qu’une seule fois par récolte.

Au final, Agricola Famille est une bonne introduction aux jeux de gestion de ressources pour les joueurs néophytes du genre et se présente à moins de 30€ avec une sortie prévue en boutique mi-janvier 2021. Les joueurs plus expérimentés lui préfèreront sans nul doute la version standard offrant beaucoup plus de mystères sur les aménagements, savoir-faire et actions à venir les divers tours.

Je terminerai avec une remarque concernant la taille du produit une fois posé sur la table : il est beaucoup moins imposant que la version standard et pour les gens qui vivent dans des petits studios comme moi ça a un bel avantage.

Testé à 2 et 3 joueurs, jouable jusqu’à 4 joueurs. Plus vous serez nombreux et plus tactique deviendra le jeu !

À propos de l'auteur

Guillaume Ghrenassia

Guillaume Ghrenassia est autoentrepreneur en rédaction de contenus, blogueur et pigiste sur plusieurs médias. Il a plusieurs passions dont les jeux vidéo, les séries TV, les BD et mangas, la musique, le luxe et est également un grand épicurien.