Livres

Le coin lecture #14

C’est parti pour une nouvelle vague de lecture avec des trucs plutôt très originaux et inédits au programme. Merci aux éditeurs et RP pour les portages ! ♥

Black Dog, les rêves de Paul Nash (Glénat)

Peintre surréaliste de la première moitié du XXe siècle, Paul Nash a vécu l’atrocité des tranchées de la Première guerre mondiale. Les cicatrices de cette épreuve ont marqué son œuvre à tout jamais.

Auteur de bande dessinée, Dave McKean décide de lui rendre hommage à travers cette biographie fantasmée. Entre réalité et illusion, il explore la fièvre créatrice de l’artiste en se projetant dans ses rêves, hantés par l’image perpétuelle d’un chien noir. Ni malveillant, ni bénin, ce spectre agit comme un présage, un messager, un ennemi… puis un ami.

Grâce à la puissance d’évocation de son dessin, McKean parvient à transmettre, à l’image de l’œuvre du peintre qu’il raconte, les effets dévastateurs et les traumatismes profonds légués par la guerre. Il nous offre une plongée cathartique dans les replis de l’âme déchirante d’un artiste déchiré.

Conçue à l’origine comme un projet multimédia en lien avec les commémoration de la Grande Guerre, cette œuvre majeure est indispensable dans la (re)lecture actuelle des évènements de 14/18.

Infos et preview : http://www.glenatbd.com/bd/black-dog-les-reves-de-paul-nash-9782344024027.htm 25€

Définitivement une lecture déconcertante que je ne suis pas certain d’avoir pleinement compris. L’ouvrage est très grand, bien plus qu’une BD standard. Les différents styles graphiques et techniques de dessin et peinture proposés rendent la lecture extrêmement riche et non figée. Si vous êtes à la recherche de quelque chose d’inédit, je peux vous assurer que Black Dog fait partie de cette catégorie d’OVNI de la BD.

Nils T1 – Les élémentaires (Soleil)

Nils est une scintillante saga écologique à mi-chemin entre la mythologie nordique et les oeuvres de Miyazaki.

Selon de vieilles légendes, il existerait un monde au-delà de la matière. Un monde constitué d’êtres lumineux, sans lesquels cette matière resterait inerte. Ainsi, quand les territoires du Nord, jadis fertiles et florissants, se muent en terres arides où plus rien ne pousse, ces légendes ressurgissent et les regards se tournent vers les dieux anciens… Jeune garçon dans la fleur de l’âge, Nils, accompagné de son père, tente d’élucider ce mystère. Il rencontre ainsi ces êtres lumineux, les âmes de la nature qui le guident jusqu’à un royaume voisin à la technologie
avancée… Une quête qui bouleversera son existence.

Mémoire, souvenir, équilibre entre le monde des vivants et des morts, une histoire qui immerge et intrigue à travers des questions métaphysiques et existentielles où l’on suit l’épanouissement d’un jeune homme..

Infos et preview : http://www.soleilprod.com/serie/nils-01-les-elementaires.html 14.95€

Comme très justement mentionné dans le synopsis on est à la croisée entre mythologie nordique et touches à la Miyazaki. Une lecture assez intéressante mais aussi frustrante qui appelle à un fort désir de lecture du tome 2. Une ambiance graphique et colorée immersive.

Moi, quand je me réincarne en slime T1 (Kurokawa)

Satoru, employé de bureau lambda, se fait assassiner par un criminel en pleine rue. Son histoire aurait dû s’arrêter là, mais il se retrouve soudain réincarné dans un autre monde sous la forme d’un Slime, le monstre le plus faible du bestiaire fantastique. Le voilà équipé de deux compétences uniques : « Prédateur », lui permettant de récupérer les aptitudes de ses adversaires, et « Grand Sage », grâce à laquelle il acquiert une compréhension aiguë de son environnement. Même muni de ces seules armes, ses chances de survie semblent cependant limitées…

Infos : https://www.kurokawa.fr/moi-quand-je-me-reincarne-en-slime-tome-01-tome-1 7.65€

Voilà une lecture là aussi déroutante. L’ouvrage se présente comme un jeu vidéo RPG où notre héros démarrerait avec rien du tout (ici un slime tout à fait insignifiant) et au fur et à mesure, celui-ci va acquérir de plus en plus de capacités et débloquer des compétences. Donc si vous kiffez les RPG vous allez aimer le sens de lecture de cet ouvrage. Une lecture originale. On se retrouve dans un univers heroic fantasy : gobelins, elfes, nains, dragons, loups…

Super Picsou Géant Hors-série Collect’or #1 70 ans de Picsou (Disney Hachette Presse)

Ici, pas d’envoi presse, un achat fait par mes soins. 400 pages de pur bonheur pour célébrer les 70 ans du canard le plus riche de tout Canardville. On fait un tour plus ou moins rapide sur tout ce qu’il y a à savoir autour de Picsou et ses amis. On aura donc quelques highliths en vrac et de manière non exhaustive : les persos féminins, les ennemis, le sou fétiche, la jeunesse de Picsou, les origines écossaises, la ruée vers l’or…

Sur quelques pages, chacun de ses sujets sont traités entre les BD sélectionnées parmi les 70 ans d’existence de Picsou, Donald et autres canards. L’ouvrage est entièrement doré sur sa couverture, indéniablement une couleur qui plairait à vous savez qui. Foncez en kiosque récupérer ce petit bijou pour 7.90€.

On retrouve aussi 3 posters au sein de l’album.

Mais aussi pensez à foncer chez les éditions Glénat pour découvrir la merveilleuse anthologie qu’est La Grande Epopée de Picsou par Don Rosa. J’ai quelques tomes, mais il m’en manque quelques-uns.

http://www.glenatbd.com/bd/la-grande-epopee-de-picsou-tome-1-9782723491655.htm 29.50€ par tome

 

À propos de l'auteur

Guillaume Ghrenassia

Guillaume Ghrenassia est autoentrepreneur en rédaction de contenus, blogueur et pigiste sur plusieurs médias. Il a plusieurs passions dont les jeux vidéo, les séries TV, les BD et mangas, la musique, le luxe et est également un grand épicurien.

Laisser un commentaire