Jeux Et Jouets

Test du jeu de société Piafs (Funforge)

Dernière réception ludique de la part de Funforge, la toute petite boîte de Piafs (tellement petite que je l’ai mesurée pour vous (13cm x 10cm x 2cm)) cache un jeu de toute beauté qui ravira les amoureux du jeu Wingspan ! Il a été créé par Matt Riddle et Ben Pinchback.

Vidéo de présentation des règles de Piafs

N’ayant pas trouvé de vidéo pour le jeu en français, en voilà une en anglais !

Matériel de jeu

Comme mentionné en intro, on retrouve : une boîte de jeu qui se glisse dans une poche de votre manteau sans souci, vous pourrez même utiliser une boîte de decks Magic ou Pokémon si vous le souhaitez pour vos déplacements.

Petit point négatif cependant que j’ai déjà remonté aux équipes de Funforge : si on veut sleever le jeu, ça va être à l’étroit dans cette toute petite boîte. Et le reste du matériel ce sont des cartes d’assez bonne qualité mais surtout hyper jolies !

Expérience de jeu

Dans l’ensemble, le jeu est très simple et on peut le qualifier de jeu calculatoire. Vous allez faire en sorte d’optimiser toutes vos poses d’oiseaux.

Vous poserez un oiseau sur le sol d’une des 2 ou 3 zones disponibles et ferez les comparatifs de forces (chiffres sur les cartes).

Si l’ensemble des cartes au sol a une valeur STRICTEMENT supérieure à celle du perchoir, vous récupèrerez la carte précédemment visible sur le perchoir ainsi qu’une carte de graine de la mangeoire. On refera à nouveau un constat de forces entre le nouvel oiseau sur le perchoir (celui qui avait la plus grosse force parmi les cartes du sol) et les oiseaux au sol jusqu’à ce que les cartes au sol soient inférieures ou égales en force à celle sur le perchoir.

Si la différence de force entre le sol est supérieure à celle du perchoir (par exemple 2), vous prendrez la deuxième carte en partant de la base de la mangeoire.

Si la carte que vous ajoutez au sol crée un total de force inférieure ou égale à l’oiseau du perchoir vous pourrez alors ajouter un oiseau à votre collection de force inférieure ou égale à celui que vous venez de poser (et cette action sera moins simple à faire qu’il n’y paraît).

Idéalement vous chercherez à avoir des couples (oiseaux de même espèce ET de même force ET mâle et femelle) et avoir une plus grosse collection de cartes dans l’espèce que vos adversaires.

Points de règles mises en avant

Si vous devez récupérer 2 fois des cartes de la mangeoire (parce qu’à 2 reprises vous avez gagné un duel de force dans un même coup), vous prendrez d’abord la carte de la mangeoire correspondante à la première différence de force PUIS vous ferez descendre toutes les cartes mangeoires encore présentes vers le bas et prendrez la nouvelle carte mangeoire correspondante à la nouvelle différence de valeur. Vous ne complèterez la mangeoire qu’à la fin de votre tour.

Si vous piochez des cartes malus au moment de la recomposition de la mangeoire, elles sont associées à des cartes de graines de bas en haut et vont se déplacer avec la carte mangeoire.

Si vous avez un corbeau, il s’active APRES que vous ayez ajouté l’oiseau récupéré ce tour-ci à votre collection.

Vous ajouterez 2 cartes de votre main finale à votre collection (ça peut changer BEAUCOUP de choses).

Toutes les cartes d’une espèce où vous n’avez pas davantage de cartes que votre adversaire ne seront pas comptabilisées.

Que votre collection d’une espèce soit la plus grande ou la plus petite de tous les joueurs, vous compterez quand même les couples (5 points par couple).

Il faut bien différencier les points (les icones d’oeufs) de la force (les chiffres en haut des cartes oiseaux).

A deux joueurs, pensez à retirer une couleur !

Conclusion et tarifs

En conclusion, le jeu pourra se transporter n’importe où sans aucun souci. Il est assez simple à jouer et expliquer et méritera une petite place dans vos ludothèques. Seul petit regret, une boîte un chouïa trop petite pour accueillir un jeu entièrement sleevé !

Craquez pour Piafs chez Play-In (13€) et Philibert (11.90€)

À propos de l'auteur

Guillaume Ghrenassia

Guillaume Ghrenassia est autoentrepreneur en rédaction de contenus, blogueur et pigiste sur plusieurs médias. Il a plusieurs passions dont les jeux vidéo, les séries TV, les BD et mangas, la musique, le luxe et est également un grand épicurien.