Jeux

Découverte du jeu de société Airship City (Funforge)

J’ai reçu le jeu Airship City de la part de Funforge. Faisons le point sur mon expérience ludique sur des parties à 3 joueurs ! Airship City a été créé par Masaki Suga.

Vidéo de présentation d’Airship City

Actuellement peu de vidéos FR présentent le jeu mais en voici une qui vous parle du jeu de bout en bout !

Matériel de jeu

Côté graphique, j’aime beaucoup les dessins des tuiles centrales. Les plateaux externes sont plutôt pas mal aussi. Seul bémol, les plateaux de joueurs avec les jetons en forme d’anneaux qui ne vous autoriseront clairement pas à mettre un coup par mégarde dans la table. C’est le même problème qu’on retrouve avec Terraforming Mars. Un système permettant de bloquer nettement mieux les différents niveaux de ressources serait appréciable, surtout au vu de la politique tarifaire pratiquée (voir plus bas). Comme le mentionne la vidéo, il est vrai que le jeu n’est pas très « daltonien-friendly ». Ayant régulièrement des partenaires de jeux atteints de cette maladie, c’est une problématique à laquelle je réfléchis de plus en plus quand je joue.

airship city funforge

Retour d’expérience

Le jeu n’est pas très complexe à jouer. Il y aura une gestion tendue permanente des ressources. Au fur et à mesure de nos déplacements sur le plateau central, on constatera que la tuile désirée sera parfois à l’autre bout. Et même s’il est possible de créer des déplacements de colonnes ou lignes, cela nous coûtera des engrenages qu’il ne faudra pas trop perdre pour créer des dirigeables.

De multiples stratégies ont ainsi été tentées par les joueurs pour parvenir à la victoire : monter jusqu’à quatre équipages pour multiplier les actions à chaque tour, tenter de monter des structures pour récolter de nombreux points de victoire, valider un max de contrats, débloquer de multiples emplacements sur son plateau joueur pour avoir plus de 10 ressources… Si vous espérez anticiper vos futurs déplacements, oubliez l’idée, il y aura toujours un joueur pour modifier l’agencement du plateau, ruinant (et parfois aussi favorisant) vos envies d’actions. Parmi les éléments qu’il faudra voir avec attention : la récolte de ressources sur des tuiles déjà occupées par des joueurs adverses entraînant ainsi des bonus de récoltes pour ceux-ci.

Concernant les dirigeables à donner ou vendre, il y aura aussi des choix à faire entre la récolte d’or immédiate possible (avec des niveaux décroissants) ou des réductions pour de futures constructions.

Pensez bien à prendre les points de victoire affichés à côté de chaque construction de dirigeable et de structures. Enfin, les combats sur les majorités seront féroces, ceux-ci peuvent être déterminants pour la victoire finale.

Mise en avant de règles

N’oubliez pas de poser une enveloppe majorité dès que vous avez une majorité sur les dirigeables ou structures et les retirer dès qu’elles sont contestées.

Regardez avec attention les icones du plateau dirigeables pour lesquelles vous avez des réductions sur les futures constructions. Elles s’appliquent sur l’ensemble des éléments nécessitant des dépenses (améliorations, constructions de dirigeables, structures…).

Conclusion

Airship City a été une agréable expérience ludique jouée à trois joueurs. Je pense qu’à quatre joueurs il sera encore plus appréciable. Cependant d’après ce que j’ai pu constater, le jeu est proposé à 45€ environ, un tarif largement surévalué selon moi. Il aurait été plus correct de le trouver à 30-35€.

Acheter le jeu sur Philibert ou PlayIn à 45€ environ

À propos de l'auteur

Guillaume Ghrenassia

Guillaume Ghrenassia est autoentrepreneur en rédaction de contenus, blogueur et pigiste sur plusieurs médias. Il a plusieurs passions dont les jeux vidéo, les séries TV, les BD et mangas, la musique, le luxe et est également un grand épicurien.