Jeux Et Jouets

Test du jeu de société Les Sombres Royaumes de Valéria (Lucky Duck Games)

J’ai pu tester le jeu Les Sombres Royaumes de Valéria grâce à une promo de Lucky Duck Games*. C’est une création de Stanislav Kordonskiy et Mihajlo Dimitrievski.

Vidéo-règles des Sombres Royaumes de Valéria

La vidéo présente 90% des règles du jeu et est magnifiquement montée donc j’avais envie de la mettre en avant dans cet article.

Matériel de jeu

Le matériel de jeu est absolument excellent. Dés de qualité, cartes et plateau aux designs incroyables. J’ai juste 2 reproches à faire :

  • Ayant joué le gobelin, le pion de ce joueur est TOUT PETIT. Techniquement ça correspond bien au lore, mais ça reste quand même frustrant d’être aussi petit par rapport aux autres.
  • Si le premier point était en vrai pas dérangeant, le point que je vais mentionner ici me rend particulièrement triste parce que pour tout le reste c’est vraiment un perfect. Les plateaux individuels et central sont extrêmement bien faits avec des icones au top. MAIS il manque un rappel des règles d’usage des points de magie. Et l’usage de la magie est loin d’être anecdotique. J’y reviens plus bas dans l’article

Expérience de jeu

Le jeu peut effrayer les nouveaux joueurs, mais en réalité il est bien plus simple et accessible qu’il n’y paraît. Chacune des 6 zones (5 sur le plateau + validation de stratagème) a ses propres règles qui, dans l’ensemble, sont très compréhensibles. Le livret de règles vous apportera toute l’aide désirée pour saisir les diverses icones du jeu si vous avez un doute.

Indéniablement, j’ai déjà dû le dire, et je le réaffirme encore une fois : j’adore quand il y a un excellent game design. Si un jeu est beau et bien designé, il marquera d’énormes points dans mon coeur. Exemple d’ailleurs avec Khôra : l’apogée d’un empire que j’ai chroniqué il y a quelques semaines. Et c’est ici à nouveau le cas.

Véritable jeu de gestion, il faudra jongler avec nos envies et les dés disponibles pour optimiser nos actions et parvenir à réunir le plus grand nombre de points de victoire possible. Mais nous serons freinés sur beaucoup d’aspects : une seule gemme stockable au début du jeu, 3 dés stockables au début… Bref, nos choix seront très limités dans les premiers tours mais au fur et à mesure des zones débloquées sur notre plateau individuel, on pourra accéder à une plus grande marge de manoeuvre. Il ne faut pas négliger non plus le pouvoir de la magie qui permet de « nettoyer » les zones stratagèmes et champions.

Chaque joueur aura ainsi une stratégie différente sur les éléments à débloquer en premier sur son plateau de jeu et clairement certains choix seront plus optimaux que d’autres.

Règles mises en avant

Lorsque le nombre de dés sur le plateau central est inférieur ou égal au nombre de joueurs au début du tour, il faut relancer les dés. Attention : le nombre de dés à replacer est différent que lors de la mise en place. Une fois la partie lancée, chaque sanctuaire accueillera DANS L’ORDRE des aiguilles d’une montre en commençant par celui des Gemmes autant de dés que de joueurs.

Cf P8, lors de la validation d’un stratagème, seule la valeur la plus faible entre la somme des dés et votre niveau d’influence déterminera le nombre de points de victoire remportés. C’est pour ça qu’il faudra à un moment donné augmenter votre influence sinon vous serez toujours limités dans vos gains de points de victoire lors de la validation de stratagèmes.

Vos points de magie peuvent être échangés pour renouveler les cartes de champions, de stratagème et faire +1/-1 (dans la limite des valeurs 1-6) sur vos dés au moment de la validation de stratagème (cf P6)

Les coûts d’acquisitions des cartes champions augmentent au fur et à mesure que vous en acquérez de la même famille (P6). Exemple vous aviez 2 cartes  » champion permanent », le 3ème de ce type vous coûtera 3 OR (coût de base de la ligne) + 2 (nombre de cartes de ce type dans votre collection avant l’achat).

Lorsque vous récupérez un dé dans le sanctuaire des Champions ou des stratagèmes, regardez la réduction en bas à gauche. Vous pouvez compléter avec votre OR. Exemple : vous voulez acquérier une carte qui coûte 6 OR mais vous avez un dé avec une réduction de 3, vous pouvez (et surtout devez) rajouter 3 OR de votre piste de plateau individuel.

Vous ne pouvez stocker qu’une gemme au début de la partie. Une fois que vous retirez le marqueur Conquête de la zone gemmes de votre plateau individuel vous gagnez immédiatement une gemme.

Si vous achetez une carte stratagème sans l’avoir réservée, vous ne pouvez pas activer les bonus du bas de votre plateau individuel.

L’icone joker du plateau individuel ne concerne QU’UN dé lors de la validation d’un stratagème (P10).

Les cartes tacticien/éclaireur ont une icone qui indique en fait « lorsque vous réservez ou validez une carte stratagème directement depuis la pile des cartes stratagème alors [EFFET] ». Si vous regardez bien vous verrez que le rectangle orange a des bords lisses et pointillés. Bords lisses = validation de stratagème direct sans réservation. Bords pointillés = validation de stratagème qui a été réservé.

Conclusion et tarif des Sombres Royaumes de Valéria

Les Sombres Royaumes de Valéria est un très bon et très beau jeu de draft de dés. Chaque joueur devra faire un beau numéro d’équilibriste pour accéder au(x) dé(s) de ses rêves pour optimiser ses actions. En suivant le livret de règles, même dès la première partie, le jeu s’explique très bien et si vous n’oubliez pas les règles que j’ai mises en avant ci-dessus, vous passerez un agréable moment ludique. Bref, je recommande !

Comptez 49.50€

A noter que le jeu se situe dans l’univers de Valéria. J’ai récupéré les autres jeux de cette licence et vous en parlerai dans quelques temps après les avoir testés !

*Grâce à un partenariat avec l’éditeur, le jeu m’a seulement coûté 26€

À propos de l'auteur

Guillaume Ghrenassia

Guillaume Ghrenassia est autoentrepreneur en rédaction de contenus, blogueur et pigiste sur plusieurs médias. Il a plusieurs passions dont les jeux vidéo, les séries TV, les BD et mangas, la musique, le luxe et est également un grand épicurien.