Foodporn

Maya restaurant @ Ville d’Avray

Les équipes de Fort et Clair m’avaient convié à venir tester ce restaurant via un événement presse. Celui-ci ayant été annulé, ils m’ont offert à la place un ticket pour 2 personnes. L’occasion pour moi de découvrir la chose avec Sarah, une amie attachée de presse, qui m’a régulièrement invité à Ippudo. De toute façon, mon choix de personne m’accompagnant était assez restreint au vu de la location du restaurant.

restaurant-maya-ville-davray-1

En effet, le Maya n’est pas la porte à côté. On peut le rejoindre avec la ligne L d’après ce que j’ai pu constater mais j’ai eu la chance de pouvoir y aller en voiture donc pas de problèmes de transports en commun. Ainsi, nous voilà embarqués dans un petit road trip en terres franco – sud américaines selon les dires de mes camarades attachées de presse. Voilà une cuisine complètement inédite à mes yeux et mes oreilles. Et sur place, j’ai pu constater qu’en effet c’était réellement inédit à mes papilles. D’ailleurs, je vous invite à vous rendre ici pour en savoir plus sur les personnes derrière ce restaurant.

restaurant-maya-ville-davray-2

Je vous présenterais bien la carte mais celle-ci a la particularité de changer toutes les semaines. Ainsi en 25 semaines d’activité au moment de ma venue, ils ont fait 25 cartes différentes ! SAUF pour un plat phare : le Crock’ Maya.

Je vous mets la photo de la carte le jour de ma venue.

restaurant-maya-ville-davray-11

Avant même de parler des entrées nous sommes gâtés avec des toasts de tapenade avec un top de chorizo si je ne me trompe pas. Notons que je vous invite à le manger d’un coup et à faire gaffe à vos doigts qui seront plein d’huile par la suite.

restaurant-maya-ville-davray-5

Passons aux entrées, pour ma part je me suis laissé tenter par le ceviche daurade avec une base taboulé. C’était extrêmement frais et rafraichissant et pour le coup c’est la première fois que je voyais le taboulé en base de travail.

restaurant-maya-ville-davray-7

Sarah quant à elle a pris le combiné oeuf, pommes de terres, cresson, chorizo.

restaurant-maya-ville-davray-8

Au niveau du plat, j’ai pas mal hésité quand on m’a proposé du magret de canard (je vous rappelle que j’ai vécu la majeure partie de ma vie à Toulouse et que maintenant que je réside à Paris, c’est une viande qui me manque particulièrement). Mais je me suis lancé vers le plat signature : le Crock’ Maya (une tranche de pain aux céréales, du blanc de volaille, une sauce aux poivres d’origines asiatiques, quelques légumes grillés, un peu de fromage et beaucoup de salade…). Sarah a également fait ce choix-là.

Là clairement l’assiette est généreuse. Le poivre relève bien l’ensemble. La viande est tendre et le pain fond sous la bouche. Une très chouette association de saveurs et produits.

restaurant-maya-ville-davray-9

Enfin bien évidemment la dernière étape du voyage c’est le dessert.

J’ai donc profité d’un assortiment brownie, châtaignes et citron vert (sous forme de mousse je pense car c’était très léger).

restaurant-maya-ville-davray-10

Au final, le repas était ma foi très frais et plaisant pour mon petit palais d’épicurien.

N’oublions pas les vins qui sont rarement français. Personnellement j’y connais rien en vins, aussi ai-je fait ce que tout le monde devrait faire : faire confiance au tenancier des lieux. Il m’a ainsi proposé un vin blanc avec mon ceviche et un rouge pour Sarah. Puis pendant le plat me fut servi un vin rouge sicilien. Un bel accord mets et vins.

restaurant-maya-ville-davray-4 restaurant-maya-ville-davray-6 restaurant-maya-ville-davray-12

Merci à Fort et Clair pour l’invitation.

Site internet

http://mayarestaurant.wix.com/restaurantmaya

Page Facebook

https://www.facebook.com/elmayarestaurant/

À propos de l'auteur

Guillaume Ghrenassia

Guillaume Ghrenassia est autoentrepreneur en rédaction de contenus, blogueur et pigiste sur plusieurs médias. Il a plusieurs passions dont les jeux vidéo, les séries TV, les BD et mangas, la musique, le luxe et est également un grand épicurien.

1 commentaire

  • Hello. Le resto Maya me semble très intéressant, et les plats originaux et appétissants. S’il faut prendre un transport en commun pour y aller, je ne me gênerai pas. 🙂 Merci pour cette découverte.