Jeux Et Jouets

Critique du jeu de société Fjords (Grail Games)

On m’a récemment signalé que le terme « test » que j’employais jusque-là n’était pas approprié pour les jeux de société. Désormais, il sera remplacé par le terme de « critique ». Et aujourd’hui, il est temps pour moi de vous parler de Fjords par Franz-Benno Delonge et illustré par Beth Sobel (à qui on doit également Wingspan ♥). Le jeu est initialement sorti en 2005 sans les runes qui sont une création de Phil Walker-Harding.

Règles de Fjords

Cette brève vidéo présente bien les bases du jeu.

Matériel de jeu

Le matériel de jeu est plutôt très qualitatif. La boîte commerciale est la même que celle qui était proposée sur Kickstarter. On retrouve ainsi des petits sacs en toile pour chaque joueur et les tuiles de paysage, une rune supplémentaire et des runes trop stylées pour remplacer celles de base en carton.

Concernant le rangement du matériel, je vous recommande de remplir les sacs de joueurs avec les 4 maisons, 20 vikings, les runes de votre couleur et une rune verte X. La rune blanche et la bleue pourront être glissées dans le sachet des tuiles de départ.

Expérience de jeu

Honnêtement, à la lecture du très court livret de règles, j’étais perplexe sur la qualité du jeu. Mais, après avoir joué quelques parties, tout cela n’était que de l’histoire ancienne. Le jeu est bien plus stratégique qu’il n’y paraît. Chaque placement de tuile et de maison longue doit être fait avec minutie pour limiter les ouvertures offertes à nos adversaires et maximiser les zones que nous semblons contrôler. Dans sa version de base, le jeu est vraiment très simple à expliquer et jouer. En ajoutant les runes, le jeu est un peu plus complexe mais offre une plus grande profondeur de jeu.

Le jeu est segmenté en 2 parties distinctes : la première avec la pose des tuiles pour former le paysage + la pose de nos 4 maisons aux endroits les plus stratégiques possible. Puis, la seconde avec la colonisation et le déploiement de nos vikings aux abords de nos maisons.

L’aide de jeu disponible pour chaque joueur aurait mérité d’être un peu plus explicite cependant. Il faudra d’ailleurs faire attention aux phases d’utilisation des runes (exploration ou colonisation). Et si vous vous demandez pourquoi votre aide de jeu est découpée en bas à droite, c’est pour laisser la possibilité d’ajouter l’iconographie de la rune bonus fournie avec le Kickstarter. Mais ça aurait mérité d’être imprimé directement sur l’aide de jeu.

Une fois les runes en jeu, le jeu est encore un peu plus long car les temps de réflexion pour les joueurs sont plus longs.

Règles mises en avant

Pour ce qui est du jeu de base, impossible de faire des erreurs et de se tromper sur les règles du jeu. Retenez bien cependant qu’il n’est pas possible de créer des îles isolées (voir exemple dans le livret). Et que toute nouvelle tuile posée doit toucher au moins deux autres tuiles déjà en jeu.

Par contre, pour le jeu avec les runes, j’ai parcouru en long, en large et en travers BoardGameGeek pour essayer de saisir certaines incompréhensions et après plusieurs recherches j’ai trouvé une version corrigée du livret (en anglais), avec notamment des corrections sur le visuel de la pierre de Force.

Pour la rune d’eau, considérez que cela s’applique pour tout viking qui serait capable d’arriver à la rune en nageant depuis sa tuile sans nécessairement être directement adjacent à la rune.

Conclusion et tarif de Fjords

Avec un gameplay très simple, du matériel de qualité et un jeu stratégique mais accessible, Fjords a été une excellente découverte ludique qui pourra être ressortie régulièrement avec plaisir. Attention cependant, le jeu est un peu long si vous êtes nombreux l’expérience reste au top et les coups bas encore plus grands !

En terme tarifaire, Fjords est parfaitement calibré en se positionnant juste au-dessus des 30€ avec un tarif de 30.50€ sur Philibert !

Merci à Matagot pour la boîte !

À propos de l'auteur

Guillaume Ghrenassia

Guillaume Ghrenassia est autoentrepreneur en rédaction de contenus, blogueur et pigiste sur plusieurs médias. Il a plusieurs passions dont les jeux vidéo, les séries TV, les BD et mangas, la musique, le luxe et est également un grand épicurien.