Jeux Et Jouets

Critique du jeu de société Carcassonne : ombres et brouillard (Z-Man Games)

Les équipes d’Asmodee m’ont fait la sympathie de me faire parvenir le jeu de société Carcassonne : ombres et brouillard. Il est temps pour moi de vous parler de cette création de Klaus-Jürgen Wrede.

Teaser du jeu Carcassonne : ombres et brouillard

Matériel de jeu

Le matériel de Carcassonne : ombres et brouillard n’est pas très éloigné de celui du jeu de base Carcassonne. On retrouve ainsi un lot de tuiles avec des routes et villes mais aussi et surtout désormais des châteaux et cimetières avec la présence de fantômes un peu partout dans des zones de brouillard. Nous retrouvons aussi des meeples chasseurs de fantômes et bien évidemment, les fantômes. Graphiquement on est sur le style classique de Carcassonne. La boîte est par contre assez disproportionnée quand on constate son contenu.

Expérience de jeu

Carcassonne : ombres et brouillard est à la fois une extension pour le mythique jeu Carcassonne mais aussi et surtout un jeu à part. Attention, celui-ci est un coop. Personnellement, je n’aime pas particulièrement le genre coopératif où au final il suffit qu’un joueur décide pour l’ensemble du groupe le meilleur choix possible. C’est pourquoi j’y ai surtout joué en solo. Il propose 6 niveaux de difficultés où vous devrez remporter de plus en plus de points de victoire.

Les joueurs vont devoir gérer une invasion de fantômes sur la zone de jeux tout en récoltant les points de victoire exigés. Le décompte des points est le même que d’habitude. Cependant, vous pouvez à tout moment refuser un gain de points pour éliminer jusqu’à 3 fantômes d’une tuile.

Le jeu s’avère très complexe et quand on parcourt les forums en ligne, on note que les joueurs demandent de l’aide pour venir à bout de ces différents niveaux. Car outre les points de victoire à réunir, il conviendra aussi et surtout de ne pas se faire éliminer en venant à court de fantômes à poser sur la zone de jeu. Le premier niveau est relativement simple et les joueurs devrait arriver sans trop de difficulté à y venir à bout.

Dès les niveaux suivants, les tuiles de cimetière et châteaux entrent en jeu. Les cimetières devront rapidement être gérés étant donné que chaque fois que vous mettrez un fantôme sur la zone centrale, vous devrez en mettre un aussi sur un cimetière. Ce n’est qu’une fois la tuile entourée des 4 côtés que vous pourrez vous débarasser des fantômes présents dessus. Mais cela vous coûtera aussi un meeple déjà présent sur le plateau et donc des points de victoire en moins.

Règles mises en avant

Lisez très attentivement l’ordre des actions.

Si vous fermez une zone de brouillard, retirez immédiatement tous les fantômes de la zone. Sinon, ajoutez le nombre de fantômes renseigné sur la tuile (-1 si vous étendez un brouillard). PUIS vous pouvez évaluer la zone (décompte de points/retrait de fantômes).

Ajoutez un fantôme sur un cimetière si vous ajoutez des fantômes à la zone de jeu. Retirez-les tous dès lors que la tuile est entourée de 4 tuiles orthogonales.

Vous pouvez refuser un gain de points pour retirer 3 fantômes d’une tuile. C’est d’ailleurs un aspect très important du jeu si vous espérez pouvoir l’emporter.

A l’inverse du jeu de base, si plusieurs joueurs ont un meeple impliqué dans une route fermée ou une ville fermée, TOUS les joueurs remportent le même nombre de points. C’est là aussi un aspect clé pour la victoire.

Conclusion et tarif de Carcassonne : ombres et brouillard

N’ayant pas testé le mode extension car je n’ai pas le jeu de base, je ne me prononcerai pas à ce sujet. Pour ce qui est du mode coop, je pense qu’il est préférable de jouer en solo pour éviter les négociations avec les divers joueurs. Carcassonne : ombres et brouillard est très exigeant et il faudra adopter une stratégie au poil pour parvenir au bout des 6 niveaux. Vous allez échouer plusieurs fois c’est assez certain.

Comptez 31.50€ sur Philibert et sur PlayIn. Je trouve le tarif plutôt élevé compte tenu du faible matériel présent. Une offre à 20€/25€ serait plus appropriée selon moi.

À propos de l'auteur

Guillaume Ghrenassia

Guillaume Ghrenassia est autoentrepreneur en rédaction de contenus, blogueur et pigiste sur plusieurs médias. Il a plusieurs passions dont les jeux vidéo, les séries TV, les BD et mangas, la musique, le luxe et est également un grand épicurien.