Festivals Foodporn

Taglit gourmand avec Amazing Israël : entre épicure et culture

Je reviens tout juste de 10 jours de voyage en Israël du 6 au 15 août. Voyage qui m’a été offert par Taglit avec Amazing Israël. Mais cette fois-ci ce n’est pas un voyage de presse, mais quelque chose de bien différent. J’ai pas mal réfléchi au format que j’allais employer pour réaliser le ou les articles de ce voyage, et finalement ce sera une vision très gonzo, c’est-à-dire caméra à l’épaule, de mon point de vue pour présenter précisément l’expérience de Taglit aux prochains participants.

Si tu organises des voyages (de presse) un peu partout dans le monde et que mes articles à propos de ce voyage te plaisent, n’hésite pas à me contacter pour qu’on parte ensemble. Bisous.

En préambule, comme je pense et j’espère que cet article sera tout de même pas mal vu, je rappelle que je suis travailleur indépendant parisien en rédaction de contenus et disponible pour des missions de freelance en rédaction ou community management et blogueur/journaliste sur plein de médias. Pour tout savoir sur ma personne, lisez ma bio ici et contactez-moi ici. #3615MaPub

Vous pouvez consulter toutes mes photos et mes rapides daily report sur mon profil Facebook ici (sélectionner « vue fil » pour lire les reports et pas que les photos) si vous avez la flemme de lire mes trois ou quatre articles. SVP, évitez les ajouts Facebook cependant.

Prologue

Pour les juifs de 18 à 26 ans, un peu partout dans le monde, un organisme est né il y a 18 ans en vue de leur permettre de découvrir l’Etat d’Israël. Son nom ? Taglit. Celui-ci est né de la vision de philantropes américains puis petit à petit de nombreux philantropes du monde et enfin depuis quelques années l’Etat d’Israël y apporte des fonds. En effet, une petite taxe est prélevée à chaque citoyen pour financer le progamme Taglit depuis quelques années. Depuis la naissance du programme, ce sont 600 000 juifs de 18 à 26 ans qui ont pris part à l’aventure. Certains y ont même trouvé l’homme ou la femme de leur vie.

Au sein de cet organisme mondial, plusieurs sous-organismes partout dans le monde se partagent le gâteau pour inviter les jeunes juifs du monde entier. Pour ma part ce fut avec Amazing Israël et son programme Gourmand que je suis parti. Au cours de mon voyage, je me suis rendu compte qu’au final, je suis un des rares à avoir sélectionné ce programme volontairement. Plusieurs participants avaient demandé autre chose ou n’avaient pas vu que c’était un programme gourmand. Moi c’était hors de question que je fasse autre chose qu’un programme autour de la bouffe.

Au programme : 10 jours de découverte culturelle et culinaire de la Terre Sainte. Avion, hôtels, activités et majeure partie des repas sont pris en charge par l’organisme auquel nous laissons une caution de 250€ qui me sera rendu plus tard. Cimer Taglit avec Amazing Israël ! <3 Je connais quelques personnes qui ont fait ce programme et tout le monde me disait que c’était incroyable, le slogan de la marque : le voyage d’une vie. Sur ces points-là, je dois dire qu’on ne m’a pas menti, à vous de découvrir pourquoi ci-dessous.

Si vous ne le saviez pas, Israël est un pays quand même assez chaud et donc il faut se préparer à une telle météo. En parlant de préparation, le contenu du programme est resté un mystère jusqu’à une semaine avant le départ.

Ca fait plusieurs années que je n’ai pas fait de sport à la suite d’une blessure m’immobilisant 1 mois et une récup de plusieurs mois. Et le sport, à part le curling à la tv ou le Ricard pétanque entre potes, c’est chiant je trouve. Bref du coup ma garde robe ne contenait aucun élément pour une telle excursion. Je profite donc de vacances estivales dans le sud pour faire un tour chez Décathlon récupérer des chaussures de sport (dont je reste très moyennement satisfait au final), des tshirt anti transpi et shorts un peu amples, un short de sport (qui restera inutilisé au final). On verra si tout ça conviendra ou pas au final. Je fais aussi le plein de crème solaire, parce que mon corps de geek est moyen poto avec le soleil. Là normalement vous allez me dire « mais pourquoi tu pars en plein août en Israël ? » -> YOLO (note pour ma maman, ça veut dire « on n’a qu’une vie »).

Le départ est prévu à 6h50 du matin dimanche 6 août, avec un RDV à 3h15. Autant vous dire que j’ai pas dormi de la nuit. Juste avant mon départ, mais vraiment juste avant le départ, je visionne l’épisode 4 de la saison 6 de Game of Thrones qui avait fuité. Ca me permet de me protéger des spoilers en mon absence et si quelqu’un me casse les couilles, je pourrai lui spoiler l’épisode (bon au final personne n’a été spoilé par mes soins).

Pour communiquer entre nous et la direction, plusieurs choses seront mises en place : un groupe Facebook (mais pas du tout utilisé) et surtout un groupe WhatsApp. Je vous recommande chaudement d’ouvrir dès le début un groupe « clandestin » sans le staff pour lire les conneries ou demandes que vous pourrez mettre. Parce que oui en 10 jours vous allez en dire des choses sur WhatsApp.

Pour avoir un internet permanent et garder contact avec la France et mes réseaux sociaux, j’avais pris le forfait Free à 1€ début juillet lors des ventes privées. Il faudra cependant que je conteste 30€ de hors-forfait soi-disant pour avoir traversé des frontières libanaises ou jordaniennes alors que pas du tout. Méfiez-vous donc de cela, le pays étant assez petit, ça peut régulièrement vous arriver. Les réclamations avec Free se passent par courrier postal pour information… J’avais donc deux téléphones mobiles avec moi : mon vrai mobile et un autre qui me servait de passerelle wifi permanente et d’appeler vers la France. Ca marchait globalement pas mal du tout et ça m’a aussi permis de faire pas mal de Pokémon Go.

Jour 1

Notre jour 1 commence donc à l’aéroport à 3h00 du matin. Pas un chat aux alentours, je devine rapidement que les seuls jeunes présents sont les jeunes de Taglit. Une jeune femme gueulera « l’équipe du houmous est-ce que vous êtes là? » Clairement oui j’étais présent physiquement mais pas encore à fond pour gueuler ma réponse (que j’apporterai au final sur WhatsApp). #TeamHoumous. La jeune femme en question s’avèrera être l’une de nos de nos moniteurs qui nous suivront tout au long de l’aventure. Coucou Pascale. 🙂

Tout le monde se fait la bise et commence les présentations et on part aux enregistrements israéliens qui mettent toujours 10 ans avec des interrogatoires à rallonge. Juste avant on remet les 50€ de pourboires pour le séjour. Je cite l’email reçu par le staff « Il est d’usage en Israel, comme dans beaucoup d’autres endroits dans le monde de laisser un pourboire au chauffeur et au guide qui accompagnent le groupe pendant le séjour. C’est pourquoi, il est souhaitable de vous munir de 50 euros qui seront récoltés par l’équipe d’encadrement. » Au final en fait ces 50€ seront obligatoires. Je préfère vous prévenir du coup.

Au sein de l’aéroport, on fait une photo générale avec tout le monde ou presque que je partage immédiatement sur mon profil Facebook. Je vous laisse lire la légende que j’ai associée à l’image. C’est la seule photo où nous serons tous en pantalon.

Le temps de grimper dans l’avion, je squatte le stand PS4 de l’aéroport pour découvrir Crash Bandicoot (que je venais d’acheter mais pas eu le temps de jouer, Steeve d’ailleurs pense à me rendre mon jeu) et un petit coup de WipeOut.

Dans l’avion, je fais la connaissance d’une demoiselle d’un autre programme et je m’aperçois qu’une consoeur pigiste chez Geek le magazine était également du voyage dans un autre programme.

Quelques heures plus tard nous voilà en Israël vers 12h30 avec une température bien différente qu’à paname. On nous présente Mickael et Pascale, nos deux accompagnateurs / mono, Raphael notre guide d’origine belge, Guili notre bodyguard et medic (ces 4 personnes seront en permanence avec nous), Hannah qui navigue entre tous les groupes Taglit et Shmoel un des dirigeants du programme francophone.

Alors donc en résumé ça donne 36 participants (16 mecs, 20 femmes) dont un couple marié, 2 frères et 2 soeurs et divers cousins et amis, (pour ma part je pars tout seul en mode aventure totale), 2 animateurs Mickael et Pascale (nos grands frère et soeur donc), Raphael notre guide exceptionnel, Guili notre bodyguard israelien anglophone et armé. Notre chauffeur de bus sera présent en permanence avec nous pour les déplacements.

On nous présente également un « banquier » un peu particulier. Là j’avoue que j’ai vraiment pas bien pigé comment cela était possible, mais bon des fois faut pas se poser des questions. La monnaie locale c’est le shekhel et en gros le taux c’est 1€ pour 4 shekhels (au moment de l’écriture de cet article en tout cas). Donc notre brave banquier, sur une petite place devant l’aéroport était là avec son petit chariot et la masse de thunes pour récupérer nos euros et nous offrir des shekhels 1->4.05, un taux plus sympathique que ceux proposés aux aéroports.

Sur cette même place on nous rappelle également la règle numéro un : on porte son badge Taglit, on met une casquette, des solaires et on boit de l’eau tout le temps. Jamais j’ai bu autant d’eau de ma vie, même après une cuite, avec une telle chaleur vous n’avez pas le choix anyway.

Tout ceci fait qu’aux alentours de 15h00 nous consommons notre repas de midi. Oui dans l’avion on nous servira un petit déjeuner mais beaucoup dormaient et ont donc loupé cela et avaient un peu beaucoup la dalle. Nous voilà ainsi face à notre première rencontre avec une bouffe typiquement israelienne. C’était muy bueno, surtout les boulettes. SEEEEEEEEEERGE les boulettes ! (cette blague ne peut être comprise que par environ 5 personnes de mon entourage parisien).

Encore beaucoup de bus plus tard, nous arrivons au nord du pays dans une auberge de jeunesse où nous passerons trois nuits. Me demandez pas l’identité de celle-ci j’en sais rien. On s’installe en chambres de 3 non mixtes. On avale un repas à l’hôtel et pour briser la glace, nos deux animateurs nous organisent des petites activités pour qu’on puisse plus rapidement tous avoir une idée de qui fait quoi dans la vie. Bon j’avoue j’ai pas retenu la moitié des prénoms et activités de mes camarades même après 10 jours. Désolé. :/

Voilà en gros la conclusion de ce prologue avec une rapide présentation du programme Taglit avec Amazing Israël. Les vraies activités commenceront au jour 2 et donc au second article qui paraîtra demain. Ah et je me rends compte que je l’ai pas dit, mais oui en effet je suis feuj, je l’ai jamais caché mais pas non plus crié sur tous les toits.

Bilan de ce report pour l’instant : 0 houmous. :'( :'( :'(

Note aux potos de Reset PR : mon sac Warner Bros me suivra tout au long de l’aventure sans jamais faillir. <3 Elisa, Clément.

La suite se lit ici : Taglit gourmand avec Amazing Israël : préparation de houmous en Terre Sainte

À propos de l'auteur

Guillaume Ghrenassia

Guillaume Ghrenassia est autoentrepreneur en rédaction de contenus, blogueur et pigiste sur plusieurs médias. Il a plusieurs passions dont les jeux vidéo, les séries TV, les BD et mangas, la musique, le luxe et est également un grand épicurien.

3 Commentaires

Laisser un commentaire