Jeux

Vibrante découverte en profondeur du LELO Bruno

Cet article n’a pas été rédigé par mes soins, le produit n’a donc pas non plus été testé par ma personne mais par un ami à moi qui souhaite rester anonyme. Merci à LELO pour l’envoi du produit pour celui-ci.

Cette review est rédigée par un homme novice avec une approche hétérosexuelle. La posture et les termes choisis correspondent donc à son expérience

Le plaisir anal pour homme, la glande prostatique, et le mythique p-spot. De quoi faire travailler l’imaginaire et faire tourner la machine à fantasmes. Pas toujours facile de faire délier les langues autour de soi à propos de ces sujets. Les quelques curieux sauront s’adonner eux-même à quelques expérimentations, pour obtenir un résultat parfois surprenant, découvrant des sensations nouvelles mais qui nécessitent clairement un certain apprentissage.

Comme en mécanique, un résultat concluant ne s’obtient qu’en utilisant les bons outils. De ce fait, on peut naturellement se tourner vers des accessoires dédiés à ce genre de plaisir. J’avais déjà une idée de ce que j’attendais de l’objet tant désiré, il fallait que ça tienne tout seul. Je voulais pouvoir utiliser mes mains pour faire autre chose, vous savez très bien de quoi je parle : toucher des sexes. Mon choix se porta alors sur le masseur prostatique Bruno, de chez Lelo. Je dois dire qu’après avoir écumé internet, celui qui m’inspirera le plus confiance était clairement ce produit. Une dimension qui, pour le nouvel utilisateur que je suis, semble raisonnable. La réputation de la marque n’est plus à faire qui plus est. Rien de mieux pour créer l’excitation, comme dans la vie…

Mes points de comparaison étant assez limités, je pourrais difficilement comparer la qualité du produit et de l’emballage. Ce que je saurais dire, c’est qu’il n’y a rien à redire ! Bref, ca donne envie de jouer avec sans hésitation, l’esprit libre. Livré avec un chargeur, qui ne ressemble en rien aux standards actuels (le micro usb qu’on retrouve quasi partout pour ce type d’électronique), donc attention à ne pas perdre le chargeur. Le LELO Bruno bénéficie de 6 modes de vibration.

Bref, pas besoin non plus de mode d’emploi pour comprendre comment cela fonctionne. Disons que c’est le mode d’emploi de mon corps que j’aurais aussi aimé avoir. Dans un sens, je me dis que Lelo aurait pu faire quelque chose de rigolo à ce niveau, car j’ai la sensation que ce produit s’adresse aussi à une cible novice, qui peut être très à l’écoute de conseils. Cet objet est clairement le début d’une longue quête qui sera la mienne. C’est très intéressant de sentir un nouveau monde s’ouvrir en terme de plaisir sexuel. Je m’étais longtemps dit que ce n’était pas pour moi, que le sexe anal était certainement sur-côté. L’envie d’autre chose me poussera finalement à explorer.

En tout cas, on prend du plaisir dès la première utilisation, que ça vibre ou pas. J’ai encore du mal à appréhender les différents modes de vibration, comprendre ce que chacun a à offrir de différent par rapport au précédent. Ca se glisse facilement là où il faut, sans souci même pour un novice. Pas l’impression de se faire « éclater » quoi. Libre à vous ensuite de profiter de l’objet en mode plug, ou de le faire bouger grâce à la partie extérieur qui s’attrape facilement. Je suppose que sa forme en fait plutôt un objet pour plaisir solitaire. Finalement, je le perçois comme un basique de sa trousse à outil du plaisir. Ca n’a rien d’un gadget. La finition fait penser qu’il sera durable, et même si la batterie vient à lâcher, ce n’est pas bien grave. Le prix (159€) pourra en rebuter certains, mais il s’agit d’un objet qui mérite votre attention et qui saura vous la rendre.

Vous trouverez en Bruno un nouveau compagnon, qui ne remplace rien ni personne, mais qui saura vous épauler dans la jouissance.

À propos de l'auteur

Guillaume Ghrenassia

Guillaume Ghrenassia est autoentrepreneur en rédaction de contenus, blogueur et pigiste sur plusieurs médias. Il a plusieurs passions dont les jeux vidéo, les séries TV, les BD et mangas, la musique, le luxe et est également un grand épicurien.