Foodporn

J’ai dégusté du Pastis Grand Cru Henri Bardouin

Il y a quelques semaines, j’ai reçu une bouteille de Pastis Grand Cru Henri Bardouin en édition limitée. Pour être même tout à fait honnête, j’en ai reçu deux dont une pour Léo du Café Du Geek. Etant tous les deux originaires du sud de la France (lui l’est, moi l’ouest), nous sommes de grands adorateurs de Pastis (Ricard pour ne pas le nommer).

D’ailleurs étant plus précisément originaire de Toulouse, je me dois de vous parler de Chez Tonton, l’un des bars mythiques de la Place Saint-Pierre de la ville rose, servant des Ricards par hectolitres chaque soir et à des tarifs très acessibles ! C’est féria tous les soirs par là-bas !

Etant plus habitué au Ricard (Mauresque 4 ever), je pensais avoir un produit sensiblement similaire ici. Eh bah non, on n’est pas ici sur un Pastis de soiffard pour férias ou soirées étudiantes. C’est un Pastis de dégustation. Car oui, il n’y a pas que le whisky ou le rhum qui peuvent prétendre avoir des gammes pour picoler sans fin et d’autres pour être dégustés et appréciés tranquillement.

Bon par contre, ce n’est pas parce que c’est un produit de dégustation qu’il doit être bu pur, ne soyez pas des barbares et mettez-y de la flotte évidemment !

Le Pastis Grand Cru Henri Bardouin est composé de 65 plantes et épices cueillies, macérées, distillées, assemblées. Certaines venant d’au-delà des mers et des océans : anis étoile de Chine, racine de réglisse de Syrie, fève de Tonka, mais aussi gingembre, cardamome, cannelle… Mais on retrouve aussi les saveurs de la Haute Provence d’où la bouteille est issue : armoise, centaurée… et des plantes récoltées auour de Forcalquier, là même où le Pastis a vu le jour : thym, romarin, sariette, sauge…

Vous l’aurez compris, on est ici sur un assemblage complexe et bien loin des mélanges basiques d’un Ricard standard. D’ailleurs, en passant du côté de l’Instagram de la marque Ricard, je me suis rendu compte qu’eux aussi proposaient désormais un Ricard aux plantes. Une véritable tendance dans l’industrie semblerait-il.

La marque recommande 1 volume de Pastis pour 6 volumes d’eau. Comme on dit chez moi : fais-le à l’oeil ça marche aussi.

Ca donne quoi en bouche du coup ? A l’inverse d’un Ricard classique dont les saveurs vont disparaître assez rapidement de votre palet et donc permettre d’enchaîner les verres assez vite, ici on a un produit qui est tout de même assez fort en goût et en saveur et qui restera en bouche un moment. Il demandera un peu plus de temps pour être écoulé entièrement. Il faut évidemment apprécier l’anis mais aussi les saveurs de plantes qui peuvent dérouter au premier abord. Le Pastis Henri Bardouin propose une approche radicalement différente des Pastis standards et classiques comme Ricard ou Pastis 51.

Plus d’infos sur le produit et la marque : http://www.pastishenribardouin.com/

À propos de l'auteur

Guillaume Ghrenassia

Guillaume Ghrenassia est autoentrepreneur en rédaction de contenus, blogueur et pigiste sur plusieurs médias. Il a plusieurs passions dont les jeux vidéo, les séries TV, les BD et mangas, la musique, le luxe et est également un grand épicurien.