Communication Foodporn

La galette Verywell

galette verywell www.ghrenassia.com  (2)

Les voeux de la nouvelle année sont un casse-tête pour toutes les agences de communication. A chaque début d’année c’est une véritable compétition nationale et internationale à celle qui sera la plus créative et fera parler d’elle. De ce fait elles investissent en temps et en argent de manière plus ou moins conséquentes pour faire parler d’elle. Retombées médiatiques = fortes probabilités d’apport de nouveaux clients. C’est donc souvent un investissement payant si la campagne est un succès.

Les agences vivent grâce à leurs clients et influenceurs, ainsi elles savent montrer qu’elles tiennent à eux. Et en ce moment c’est la saison de la galette. Oui la saison de la galette. Beaucoup d’agences surfent ainsi sur la tendance pour souhaiter la bonne année à leurs clients à l’aide de galettes de manière plus ou moins créative.

Quel a donc été le parti pris de l’agence de communication toulousaine (et parisienne) Verywell (et pourquoi je vous en parle ) ?

Le mieux ça reste de faire usage des images comme indiqué ci-dessous.

L’agence a envoyé (à vue de nez, j’ai pas les chiffres officiels) : 50 à 70 galettes partout en France. Comment est-ce que j’ai eu ces chiffres ? Très simple, je suis l’agence sur Twtter https://twitter.com/agenceverywell et son patron https://twitter.com/SteveGallais (et ils me suivent d’ailleurs tous les deux également (#proud)).

Ce mercredi 21 janvier, ma timeline Twitter devient alors un véritable hymne à la galette (la frangipane, la meilleure de toutes les galettes) et alors que je suis en cours et que mon estomac commence à crier famine (bon okay en vrai je suis juste gourmand). L’agence retweete toutes les photos de galettes que les clients et influenceurs ont reçu. Etant étudiant en communication, je me dis que si on les titille un peu pour venir nous livrer une galette à l’agence ils vont peut-être craquer. Il ne faudra pas très longtemps à l’agence pour effectivement céder.

Armé d’un camarade de classe nous partons le lendemain (on n’a pas toujours le meilleur emploi du temps) en direction de l’agence. Nous sonnons à l’interphone pour que la porte puisse s’ouvrir. Véridique, j’ai dit ceci : « Oui bonjour, on vient pour la galette ». Ce à quoi l’on nous répond « ah c’est bien ça » (ou un truc dans ce genre-là).

Nous voilà alors accueillis par le patron himself qui voit enfin à quoi ressemble The World Of Twinsen (moi), le twittos qui interagit souvent avec l’agence et qui twitte plutôt beaucoup dans la journée. Petite fierté de voir que Steve sait qui je suis. :’)

On nous indique que cette galette est la dernière de toutes les galettes et que depuis midi l’ensemble du staffe lorgne avec des yeux envieux cette galette mise de côté que nous avions prévenu ne pas pouvoir venir chercher avant la fin d’après-midi.

Cette galette est composée comme suit :

– Un carton qui indique qu’en 2015 le roi c’est nous. Ainsi on flatte le destinataire de la galette, ça fait toujours plaisir. Une fève en sucre 3D est présente à l’image d’un des employés de l’agence. Nous avons eu Camille, chef de projet chez Verywell pour notre part.

– Une couronne bien évidemment.

– Des instructions pour une viralité maîtrisée. La photo à réaliser avec le @ de l’agence à tagger et le # dédié à cette campagne.

Bref, tout ça pour dire que la prochaine fois que vous avez une campagne similaire à réaliser, pensez à me poker et que votre galette elle était bien bonne.

À propos de l'auteur

Guillaume Ghrenassia

Guillaume Ghrenassia est autoentrepreneur en rédaction de contenus, blogueur et pigiste sur plusieurs médias. Il a plusieurs passions dont les jeux vidéo, les séries TV, les BD et mangas, la musique, le luxe et est également un grand épicurien.