Foodporn

J’ai dégusté 24 champagnes rosés de vignerons

Il apparaît qu’il y a quelques jours les chouettes attachées de presse de l’agence Pain Vin Company m’ont convié à un truc plutôt méga stylé : la dégustation de 24 champagnes rosés de vignerons. Mes différentes expériences de dégustations passées m’ont bien fait retenir la leçon pour cette fois-ci : on boit pas tous les verres.

A l’entrée on nous remet un petit carnet pour prendre des notes (je croise les doigts pour pas avoir écrit trop mal et arriver à me relire). Dans l’ensemble on avait une belle qualité et peu de différences notables mais quelques bouteilles se sont démarquées et parmi elles des éléments pas chers du tout.

Tous les commentaires sont les notes que j’ai prises sur place, c’est très succint en effet mais représente globalement bien la chose. C’est normalement rédigé dans l’ordre de dégustation.

La dégustation se passait en 2 parties :

  • 8 tables de dégustation avec une seule bouteille promue et leur représentant
  • 16 bouteilles proposées dans un ordre colorimétrique par un sommelier (aka le grand finish)

Champagne Gimonnet-Gonet
Grand cru brut rosé

93% Chardonnay, 7% pinot noir

Brut mais sensuel à la fois

Champagne Legret & Fils
Cuvée rosé de saignée
100% meunier

Léger et frais, idéal pour l’été. Particularité : champagne vegan.

Champagne Derouillat
726
Rosé de saignée
2011 100% meunier, mono-parcellaire

Recommandations cuisine : avec une cote de boeuf au barbecue. Pétillant, léger, estival. 726 : référence au nombre de bouteilles produites.

Champagne Harlin père & fils
Gouttes d’or rosé
brut
45% pinot noir, 45% chardonnay, 10% meunier

Très frais, faible pétillance, très original

Champagne Emmanuel Tassin
rosé tradition
rosé de saignée
2014 100% pinot noir

La macération pendant trois jours explique cette couleur rose rouge très prononcée. Saveurs de fraises, se boit facilement.

Champagne Jean Josselin
audace rosé
rosé de macération
2012 100% pinot noir

Très fruité, léger, grande finesse, féminin, coup de coeur pour ce champagne. Mention spéciale également pour le duo foie gras pain d’épices proposé à côté.

Champagne J.M. Goulard
Rosé orphise
brut
70% meunier (dont 15% vin rouge) et 30% pinot noir.

Saveurs de champagne traditionnelles. Un bon champagne, un peu plus léger que du blanc. Couleur très prononcée.

Champagne Yann Alexandre
blanches terre
Rosé brut premier cru
2012 92% chardonnay en vin blanc, 8% pinot noir en vin rouge fait maison

Saveurs de crème pâtissière, assez fin, agréable. Coup de coeur. Big up également au millefeuilles de légumesen accompagnement.

C’est l’heure de la pause fromages avec plein de belles saveurs et de magnifiques confitures en accompagnement avec les compliments de L’Epicurien. Et oui ça se marie à merveille avec les champagnes rosés.

Et voilà ce qui nous attend dans le game des champagnes rosés :

Champagne Pierre Callot & fils
Diversité rosé
Rosé premier cru
70% chardonnay, 15% pinot noir et 15% meunier

Celui-là n’aurait pas dû être testé à ce moment-là mais c’est pas grave. Odeurs très prononcées. Très agréable en bouche. J’aime bien. Coup de coeur ?

Champagne Waris-Larmandier
L’instant de passions
brut
90% chardonnay 10% pinot noir

Rien à signaler

Champagne Etienne Calsac
Rosé de craie
Brut
89% chardonnay 11% pinot noir

Belles odeurs

Champagne Jeaunaux-Robin
Le dessous de la cabane
brut rosé
60% pinot meunier, 30% pinot noir 10M chardonnay

Saveurs plutôt fruitées, facile à boire

Champagne Poissinet
Séduction rosé
brut
100% meunier

Odeurs très fruitées, léger

Champagne Christian Marin & fils
Cuvée rosé
Rosé brut
100% pinot noir

Très léger en bouche, belles odeurs fruitées. Coup de coeur.

Champagne Denis Salomon
Rosé de saignée
100% meunier (macération 24h)

Rien à signaler

Champagne Daniel Perrin
Rosé brut
rosé de macération
2011 100% pinot noir

Assez léger, plutôt sympa, ma foi why not.

Champagne Henin-Delouvin
Brut rosé de saignée premier cru
100% pinot noir premier cru

Plutôt pas mal

Petite pause gateaux qui ont fait leur arrivée entre temps pour éponger un peu tous ces champagnes rosés !

Champagne Vgnon père & fils
Les vignes goisses
brut 2012 100% pinot noir

Fortes odeurs. Trop bonne (mais là je suis pas sûr de ce que j’ai écrit).

Champagne Henriet-Bazin
Rosé grand cru
brut
50% chardonnay 50% meunier

Faibles odeurs
Finesse

Champagne Valéry Robert
Prestige
Brut
100% pinot noir

Faibles odeurs, léger en bouche, agréable

Champagne Aspasie
Aspasie brut rosé
Brut 50% pinot noir 50% meunier

Fortes odeurs fruitées, vraiment très agréable en bouche, coup de coeur du salon. Bouteille vendue à peine à vingt euros.

Champagne Juillet-Lallement
La belle de juillet 2012
extra brut 2012
85% chardonnay 15% pinot noir

Légères odeurs, facile à boire, vous pouvez y aller !

Champagne Pannier
Rosé velours
rosé de saignée – sec
70% pinot noir et meunier, 30% chardonnay

Il cache bien son jeu. Très apréciable en bouche, léger au niveau du nez par contre c’est 55€ pièce

Champagne Huguenot-Tassin
Les fioles rosées friandises
Rosé de macération demi sec
2013 95% pinot noir 5% chardonnay

Très original, très fruité, très clivant, ne conviendra pas à tout le monde (dont moi).

Merci à tous pour ces dégustations de champagnes rosés de vignerons et à l’agence Pain Vin Company pour l’invitation à très vite (pour des dégustations de vins de Bordeaux paraît-il) !

À propos de l'auteur

Guillaume Ghrenassia

Guillaume Ghrenassia est autoentrepreneur en rédaction de contenus, blogueur et pigiste sur plusieurs médias. Il a plusieurs passions dont les jeux vidéo, les séries TV, les BD et mangas, la musique, le luxe et est également un grand épicurien.