Foodporn

Découverte de la carte du bar TGV signée Michel Sarran

« Hey Guillaume, tu viens à Nancy tester la carte du bar TGV jeudi matin ? » Allez.

Me voilà ainsi jeudi 10h, Gare de l’Est en partance pour Nancy. Un mini wagon nous est réservé pour la dizaine d’influenceurs présents sur place ainsi que toute l’équipe SNCF et partenaires. On va être clair : on a passé notre temps à grignoter (me gusta).

A peine embarqué dans le wagon qu’un merveilleux plateau sucré nous est apporté avec deux éléments de la carte du bar : les cakes de Lili Victoria (Lili’s Brownies) exclusifs à la SNCF ainsi que des brownies et les yaourts Beillevaire.

Présente dans le wagon avec son mari et associé, Lili nous parle de son parcours avec ce délicieux accent américain de Philadelphie. Nous ne tardons pas à taper dans les cakes citron pavot qui font l’unanimité parmi l’assemblée. Franchement, ces gâteaux sont vraiment bons ! Les brownies ne feront pas long feu non plus long feu.

Autre produit présent sur le plateau : les yaourts de la fromagerie Beillevaire, belle qualité également. Moi qui ai cessé de prendre le petit déjeuner depuis plusieurs mois (quand on se lève à midi ça sert pas à grand chose), c’était très appréciable. Une pensée pour ceux qui se sont aperçus que 10h pour moi c’était tôt mais que ça allait mieux après le café et les gâteaux.

Les représentants fromagers de Beillevaire, Lili Victoria, et une représentante SNCF

Après le discours de Lili et son compagnon Bruno, ce fut au tour des gens de Beillevaire via Benoit. Benoit qui en plus d’avoir alimenté le bar du TGV avec ses yaourts nous a fait la sympathie de venir en exclusivité avec des fromages. Bon si vous me suivez depuis quelques temps vous savez que si un event comporte du fromage, du champagne et des fruits, y a fort à parier que je sois méga heureux. Bon pas de champagne ici mais bon du fromage de qualité.

Donc nous voilà vers 11h00-11h30 avec un merveilleux petit plateau de fromages en approche. « Souhaitez-vous du vin également pour accompagner cela ? Il est issu de la carte du bar. » Allez.

Bon par contre, il faudra patienter que tout le monde réalise sa photo pour Instagram et autres. Là, certains sont davantage experts que d’autres.

Et nous voilà déjà à Nancy. A quai, on me remet une enveloppe contenant un bon de 30€ pour tester l’application Epicery. Pas encore utilisé mon bon, mais ça ne saurait tarder. D’après la simulation rapide que j’ai réalisée, ça peut me permettre de récupérer un foie gras à l’Armagnac pour 29.90€.

Bon, comme on doit repartir quasiment juste après, à part faire vite fait une photo de la pancarte « Gare de Nancy » et prendre un coup de soleil, j’ai pas fait grand chose.

Bon le petit déjeuner/goûter c’est cool, mais il est temps de découvrir le coeur de l’événement et de la carte du bar TGV : les menus signés Michel Sarran.

Petite parenthèse d’ailleurs, ancien étudiant à UT1 Capitole pendant 3 ans (plus connue à Toulouse comme étant l’Arsenal), je passais TRES régulièrement devant son restaurant qui était entre 2 de nos bâtiments d’études. Du coup j’ai toujours voulu découvrir sa carte. Michel si tu me lis, je suis très bientôt à Toulouse mais également cet été. Ta date, sera ma date !

Comme on était un peu VIP vous voyez et surtout étant donné qu’un nouveau système vient de paraître, nous n’avons pas fait la queue au bar, non non : on a tout commandé sur l’application/site web du bar TGV : lebartgv.sncf.com. Et là on a bénéficié également d’un service VIP pour l’occasion étant donné que nous étions livrés directement à notre siège. C’est un système qui sera réellement appliqué sur vos TGV : retrait de la commande au bar TGV ou livraison à votre siège (mais pas sur l’axe Paris-Nancy). Ca c’est plutôt très swaggé. La SNCF nous a fourni des cartes bleues pour nous faire plaisir sur le site et commander ce dont nous souhaitions.

Traduction : J’AI DEVALISE LE BAR DU TGV \o/

J’ai commandé tout ça : Salade de blé, petits légumes croquants et feta, recette signée Michel Sarran 5.9€, Penne au potimarron, fricassée de champignons, asperges vertes, recette signée Michel Sarran 8.5€, La gourmandise de Berthe aux pommes et miel, recette signée Michel Sarran 4.9€. Et puis en bonus j’ai pris un cocktail salé (cacahuètes, amandes, noisettes et noix de cajou à 3.1€ (attention c’est hyper salé) et un pack de M&m’s à 2.8€. C’est-à-dire un total de 25.2€. J’ai donc pris que des éléments végétariens (les légumes c’est cool).

La salade est assez fraiche et plutôt cool : je recommande.Les penne sont riches en légumes avec une forte saveur de potimarron et est plutôt pas mal aussi.

Enfin le dessert est plutôt doux et agréable.

A notre retour à Paris, avalanche de cadeaux avec des fromages de Beillevaire, des gâteaux de Lili (mon énorme coup de coeur du jour indéniablement) et autres snacks de la part de la SNCF.

La marque souhaitait dépoussiérer le mythe du sandwich SNCF qui coûte un rein et montrait que les produits de qualité intégraient ses wagons avec la participation de grands chefs comme Michel Sarran. Des offres de menus sont disponibles et plutôt accessibles pour un service à bord de train.

Toutes les infos sur la carte du bar TGV : http://www.voyages-sncf.com/ext/editorial/pdf/tgv/CarteBarTgv-2016.pdf

Merci à Voyages SNCF pour l’invitation !

À propos de l'auteur

Guillaume Ghrenassia

Guillaume Ghrenassia est autoentrepreneur en rédaction de contenus, blogueur et pigiste sur plusieurs médias. Il a plusieurs passions dont les jeux vidéo, les séries TV, les BD et mangas, la musique, le luxe et est également un grand épicurien.

2 Commentaires

Laisser un commentaire