Jeux vidéo

Super Mario 3D World

Superrrr Marioooooo 3D World (à prononcer en anglais avec l’accent italien) ! Voila ce qu’on entend à chaque lancement du jeu et pour être honnête, on ne s’en lasse pas. Décryptons à présent le contenu.

Synopsis

Le pitch habituel, c’est la tristesse la princesse s’est faite enlever et il va falloir la sauver. Rien de bien neuf et c’est très bien ainsi.

GameDesign

Malgré l’aspect 2D ressemblant fortement aux New Super Mario Bros, on remarquera quand même de beaux efforts de design. Mention spéciale pour les niveaux du casino qui sont particulièrement bien réussis. Voulant mettre en avant ce nouveau costume de chat, ce dernier sera présent tout au long du jeu. De l’ennemi le plus commun jusqu’à leur roi, TOUS ont eu droit à leur version chat. Un bon délire poussé un peu trop loin à mon goût.

Comme à leur habitude, les niveaux sont colorés et agréables à parcourir. L’ensemble bien que trop peu remanié est tout à fait la hauteur.

MultiJoueurs

Nintendo est désormais le seul à mon grand regret à mettre en avant le multijoueurs local. L’aspect fun est bien évidemment mis en avant pour notre plus grand plaisir. A chaque lancement de niveau, on nous propose de choisir entre chacun des personnages suivants :

  • Mario, le personnage le plus classique mais efficace
  • Luigi qui fait des saut bien plus haut que la normale
  • Peach qui peut planer quelque secondes après ses sauts
  • Toad, bien plus rapide que les autres personnages.

Malgré le fait que les premiers niveaux soient agréables et tout à fait adaptés au multijoueur, la suite se gâte quelque peu. En effet, il nous arrive de tomber dans des situations fortuites où les plateformes bougent à chaque saut. Ainsi, il est quasi impossible de coordonner ses sauts pour avancer ensemble. Parfois, les espaces sont trop étroits et il est alors impossible de passer à deux cote à cote. Ce genre de situation rocambolesque devient finalement de plus en plus courant au fil de l’aventure.

Je réserve donc un aspect mitigé pour ce multijoueur. Il est certes très agréable de jouer à plusieurs (et de se pousser dans le vide), mais nombre de niveaux ne sont pas adaptés pour.

Gameplay

Peu de choses à dire sur le gameplay lorsque l’on est un habitué du plombier à moustache (ou livreur de pizza selon Mac Lesgy). Les contrôles répondent parfaitement, l’ensemble est fluide et fonctionne à merveille. Toujours autant un plaisir de contrôler ces personnages.

Durée de vie

A l’instar de ses collègues New Super Mario Bros, on retrouve le modèle des trois grosses pièces cachées dans les niveaux, ici représentées sous formes d’étoiles vertes. A cela s’ajoutent des tampons à trouver également. Enfin, on a également des niveaux Toad et des défis.

Les niveaux Toad, très courts, sont clairement une pub pour le jeu Captain Toad sur cette même console. Quant aux défis, il s’agit là d’une série de mini jeux à réussir d’une traite pour récupérer l’ensemble des étoiles vertes.

L’ensemble de ces éléments permet ainsi d’allonger significativement la durée de vie d’un jeu de base assez court. Si l’on est assidu, et que l’on récupère l’ensemble de tous les éléments, on débloque alors les derniers niveaux réservés cette fois-ci aux hardcore gamers.

Bilan

On n’est finalement que peu surpris par ce nouveau Mario. Peu de nouveautés, un ensemble pas très différent de ce que l’on a l’habitude de voir. Cela reste cependant un excellent jeu constituant un must have parmi les jeux de la wii u.

Ecrit par un ami avec qui on a fini le jeu ensemble à 99% (l’ultimate last level est vraiment vraiment vraiment chaud !). Jeu non fourni par l’éditeur.

À propos de l'auteur

Guillaume Ghrenassia

Guillaume Ghrenassia est autoentrepreneur en rédaction de conteus, blogueur et pigiste sur plusieurs médias. Il a plusieurs passions dont les jeux vidéo, les séries TV, les BD et mangas, la musique, le luxe et est également un grand épicurien.

1 commentaire

  • oui enfin bon… nouveau, nouveau…. Ceci dit, je l’ai trouvé « amusant », mais loin d’être marquant dans l’histoire des aventures de Mario… à des années lumières de l’excellent Mario Galaxy !

Laisser un commentaire